Accès Plein Air

Menu

Vaporisateur Chasse-ours

Source : Mountain Equipment Coop (site Internet)

Un vaporisateur chasse-ours peut constituer une mesure de sécurité utile s’il est utilisé de manière judicieuse. renseignez-vous sur les ours et leurs habitudes, et apprenez à vous servir de votre matériel de sécurité avant de vous aventurer dans une région habitée par des ours.

Composition et effets du Chasse-ours

Également connu sous les noms de vaporisateur de gaz poivré, de vaporisateur de poivre de Cayenne et d’aérosol capsique, le chasse-ours combine un agent propulseur et un ingrédient actif appelé capsaïcine (oleoresin capsicum). Cet ingrédient actif est habituellement tiré du poivre de Cayenne, l’un des plus forts piments au monde. Lorsqu’elle est en contact avec des muqueuses, la capsaïcine déclenche une dilatation immédiate des capillaires. Elle cause des brûlures, des lésions et l’enflure des yeux et du nez, entraîne une inflammation instantanée de la gorge et des muqueuses pulmonaires, forçant une respiration par halètements saccadés de manière temporaire. Elle peut aussi causer une sensation de brûlure intense de la surface de la peau. Généralement, la durée de ces effets varie de 15 à 60 minutes. Cependant, la capsaïcine ne cause aucune blessure permanente aux êtres humains ou aux ours.

Avoir un comportement responsable

Le chasse-ours est un dispositif à utiliser en dernier recours. votre meilleur moyen de défense consiste avant tout à éviter toute rencontre avec un ours. Voici une liste de précautions à prendre lorsque vous prévoyez vous déplacer dans des régions habitées par des ours : • Ne nourrissez jamais un ours intentionnellement. 

• Ne cuisinez et ne mangez jamais dans une tente et n’y entreposez pas de nourriture.
• Gardez votre site de campement bien propre. Évitez de brûler des restants de nourriture ou de faire couler de la graisse dans le feu.
• Rangez la nourriture et les articles de toilette (y compris la pâte dentifrice, le déodorant, l’écran solaire, le savon, le shampoing et tout autre article parfumé comme du maquillage ou des produits d’hygiène féminine) dans le coffre d’un véhicule. Rangez votre nourriture dans une cachette à l’épreuve des ours ou suspendez-la entre deux arbres à au moins quatre mètres du sol, loin de votre site de campement.
• Vérifiez bien s’il y a des indices de présence d’ours (excréments) sur place, au cas où des campeurs précédents les auraient attirés. Les ours sont des animaux qui ont leurs habitudes : même quand ce qui les attire a disparu, il peuvent revenir visiter les lieux pendant plusieurs jours ou semaines.
• Évitez de monter votre tente près d’une source de nourriture naturelle, par exemple des buissons de baies sauvages ou un cours d’eau durant la période de frai d’une espèce de poisson.
• Gardez votre chasse-ours à portée de la main en tout temps (attaché à votre ceinture et non pas dans votre sac à dos.

Comment réduire les chances de rencontre avec un ours

• Faites du bruit lorsque vous vous déplacez sur un sentier ou dans le bois.
• Évitez de vous servir de parfum. Utilisez des écrans solaires, chasse-moustiques et déodorants non parfumés.
• Surveillez bien les alentours. Soyez à l’affût d’indices visuels et sonores annonçant la présence d’ours.
• Soyez prudent si vous vous relevez après vous être accroupi pendant un long moment.
• Déplacez-vous en groupe plutôt que seul. en cas de rencontre avec un ours
• Faites face à l’ours. Ne vous mettez pas à courir. Les ours courent plus rapidement que les humains.
• Si l’ours n’est pas menaçant, éloignez-vous lentement à reculons, en laissant à l’ours une issue pour s’échapper.
• Si vous avez un chien, tenez-le en laisse et sous surveillance. Un chien qui erre peut exciter un ours, qui peut alors le suivre jusqu’à son propriétaire.
• Ne grimpez pas à un arbre. La plupart des ours grimpent plus vite et mieux que les humains. en Cas de CharGe ou d’attaque
• Ne paniquez pas.
• Tenez bon et préparez-vous à utiliser votre chasse-ours. Un ours peut parfois exécuter plusieurs charges d’intimidation. N’utilisez pas votre chasse-ours à moins d’être certain que l’ours ne tente pas seulement de vous intimider.
• Si l’ours s’arrête après une charge d’intimidation, remuez les bras lentement. Parlez doucement et éloignez-vous à reculons lentement.
• Si l’ours ne s’arrête pas, utilisez votre chasse-ours. (Avant de l’utiliser, vous devez avoir lu et compris les instructions du fabricant et vous être exercé à vaporiser.) si le chasse-ours ne parvient pas à arrêter l’ours, les réactions recommandées varient :
• S’il s’agit d’un grizzli, faites le mort. La plupart des spécialistes recommandent de vous coucher sur le ventre, les mains croisées derrière le cou. Gardez le silence. Gardez votre sac à dos : il pourrait servir à vous protéger.
• S’il s’agit d’un ours noir, NE FAITES PAS LE MORT. Faites tout ce que vous pouvez pour vous défendre. L’exception à cette règle n’est valable que si vous êtes certain de faire face à une ourse et à ses petits et que le contact est imminent. Faites alors le mort
• importe l’espèce, si un ours vous mord pendant une longue période ou si vous pensez qu’il est en train de vous dévorer, défendez-vous. Ne faites jamais le mort si vous savez qu’un ours vous considère comme une proie (p. ex. s’il vous attaque alors que vous êtes dans la tente).

Premiers soins à administrer en cas d’exposition au Chasse-ours

Toute personne qui a été accidentellement exposée au chasse-ours devrait être éloignée de la zone contaminée et amenée à l’air frais le plus rapidement possible. Elle devrait rester immobile, respirer normalement et relaxer. La plupart des effets de la capsaïcine devraient se dissiper en 30 ou 45 minutes. Pour aider à soulager l’inconfort plus rapidement, lavez les zones exposées avec de l’eau fraîche et, si possible, utilisez du savon. Vous pouvez aussi laver les zones affectées avec de l’huile végétale et essuyer ensuite cette huile avec de l’alcool à friction dénaturé. Ne frottez pas la peau lavée ; tapotez avec une serviette.

En cas d’exposition des yeux, placez-vous la tête sous l’eau et ouvrez les yeux à plusieurs reprises à quelques secondes d’intervalle. Ne vous frottez pas les yeux ! Enlevez vos verres de contact et les vêtements exposés (ils devront être jetés ou nettoyés à fond). N’appliquez pasde lotions ou de crèmes, car elles peuvent emprisonner la capsaïcine sur la peau. Pour réduire l’inflammation, vous pouvez aussi utiliser des serviettes mouillées et des contenants réfrigérants.

Si la victime continue à avoir mal, en souffrant par exemple de maux de poitrine, de sueurs froides ou de respiration haletante après la période de récupération habituelle de 45 minutes (ce qui peut être le cas de personnes asthmatiques), consultez un médecin immédiatement.

Autres points à considérer

L’ingrédient actif du chasse-ours, que l’on extrait des piments de Cayenne, est le même que celui qui donne bon goût aux plats épicés. Les ours aussi aiment le goût du poivre de Cayenne (à petites doses), et pourraient donc être attirés par son odeur. Ne tentez donc jamais de vaporiser le chasse-ours sur des gens ou des articles comme les tentes ou les sacs à dos pour éloigner les ours. Tout article qui a été accidentellement vaporisé avec du chasse-ours devrait être lavé dès que possible. La buse du vaporisateur devrait aussi être nettoyée après utilisation.

Même s’il est légal de vendre et de transporter du chasse-ours, il est illégal de l’utiliser à toute autre fin que celle de vous défendre en cas d’attaque de la part d’un animal. Vous ne devriez jamais vous en servir sur une autre personne ou autour d’elle. Lorsque vous vous exercez à utiliser le chasse-ours, faites-le à l’écart d’autres personnes et vaporisez dans la direction du vent, pour éviter un « retour » de capsaïcine fort douloureux. Il est illégal de transporter du chasse-ours à bord d’un avion commercial. Si vous avez besoin de transporter du chasse-ours dans un petit avion ou un hélicoptère, consultez le pilote pour en savoir plus.

Mieux connaître les ours vous permettra de partager leur territoire avec une sécurité accrue. Cela vous fera aussi mieux apprécier ces forces de la nature et rendra vos excursions en plein air plus intéressantes.

« Retour à la page Info-conseil