Accès Plein Air

Menu

Sentiers de randonnée du Mont Chaudron

Sentiers de randonnée du Mont Chaudron

Rouyn-Noranda (Arntfield), Rouyn-Noranda

Le mont Chaudron est un inselberg, une anomalie géologique à la frontière de l'Ontario et du Québec. C'est l'un des plus haut sommet de la région. Il est situé non loin des éléments paysagers et forestiers remarquables contigus à la réserve écologique projetée du ruisseau Clinchamp et du mont Kanasuta, au nord de la route 117. Le nom de « Chaudron » a été donné parce que le mont ressemble à un chaudron inversé, un pot en fonte utilisé par les autochtones et les bucherons pour faire cuire les aliments.

  • electrocardiogram Exigeant
  • clockplain Au choix
  • mountain 2 Km (Mixte)
  • calendar Début juin à fin septembre

Filtrer

Fermer la carte

Tronçons

La montée escarpée

  • electrocardiogram Très exigeant
  • mountain 0.54 km (Linéaire)
  • elevation Dénivelé

Intérêt : Escarpement rocheux, panorama

Danger : Pente très très brute, utilisation du câble d'ascension à vos risques

Le Cap Nord-Est

  • electrocardiogram Exigeant
  • mountain 0.45 km (Boucle)
  • elevation Dénivelé

Accès : Par les sentiers La montée escarpée, Le Cap Sud-Ouest et La Traverse

Intérêt : Vues panoramiques

Le Cap Sud-Ouest

  • electrocardiogram Modéré
  • mountain 0.43 km (Boucle)
  • elevation Dénivelé

Accès : Par les sentiers La montée escarpée, Le Cap Nord-Est et La Traverse

Intérêt : Vues panoramiques

La Traverse

  • electrocardiogram Facile
  • mountain 0.28 km (Linéaire)
  • elevation Dénivelé

Accès : Par les sentiers Le Cap Nord-Est et Le Cap Sud-Ouest

Services

Filtrer

Catégorie Nom

  • Stationnement Stationnement Stationnement du Mont Chaudron 48°8'11,393"N
    79°30'46,773"O
  • Panorama Panorama Vue panoramique 48°8'17,603"N
    79°30'24,88"O
  • Panorama Panorama Vue panoramique 48°8'19,138"N
    79°30'37,787"O
  • Panorama Panorama Vue panoramique 48°8'15,363"N
    79°30'25,358"O
  • Panorama Panorama Vue panoramique 48°8'12,547"N
    79°30'26,693"O
  • Panorama Panorama Vue panoramique 48°8'17,218"N
    79°30'39,03"O

Accessibilité

Droit d'accès

Gratuit, sans accueil.
Animaux de compagnie autorisés.

Indications pour atteindre le point de départ

En direction de l'Ontario sur la route du Mont-Chaudron (route 117 Nord), à 19,5 km de la fourche de la route 101 (juste avant la frontière de l'Ontario) tourner à gauche (sud) sur un chemin gravelé. Le chemin graveleux est très accidenté et peu carrossable. Il est recommandé de stationner à proximité de la route 117 et de marcher les 1,2 km sur le chemin jusqu'à l'entrée du sentier menant à la montagne.

Stationnement : Gratuit

Spécifications

  • Observation de la base du mont.
  • Ascension à vos risque non recommandée car très périlleuse.

Histoire

Bien avant que Pierre de Troyes et sa bande d'aventuriers, connus pour l'expédition qu'ils firent à la baie d'Hudson pour en déloger les Anglais en 1686, la légende2 veut que la montagne ait été utilisée comme endroit de sacrifice par les habitants du secteur, les ancêtres des Nishinawbes (Anishinaabes) et des Aski8 d'aujourd'hui, respectivement les Ojibwés et les Atikamekw.

Géographie

Les géologues soutiennent que les sommets de ces collines sont probablement les restes d'une ancienne pénéplaine, un large espace avec de faibles dénivellations, qui résulte d'une longue érosion et de la coalescence des bassins hydrographiques et à une altitude de 480 à 510 mètres dans l'ouest de l'Abitibi. Les glaciers qui se sont déplacés vers le sud par la suite, et ce sont les mêmes qui ont recouvert une partie de l'Ohio Valley. La résistance de la roche à l'avancée des glaciers donne une forme de monticule de roches sédimentaires. Vu des airs, il est évident que le mouvement glaciaire ait été détourné aux Cheminis. La montagne elle-même se situe où une ligne en forme de V sépara le glacier, et ce dernier a été détournée à l'est et à l'ouest du monticule de roche.

Faune

Le Faucon pèlerin est désigné comme une espèce faunique vulnérable.

Flore

Une espèce floristique est menacée soit le génévrier commun ou Juniperus communis. Il a été observé à quelques endroits comme au sommet du mont Chaudron et du mont Kanasuta, sur une île du lac Dufault et d'immenses colonies dans un champ en friche à Dupuy.

Commentaires social0