Accès Plein Air

Menu

Sentiers pédestres La Yol

Sentiers pédestres La Yol

Rouyn-Noranda (Arntfield), Rouyn-Noranda

En empruntant le réseau de sentiers La Yol, vous marchez à travers une belle diversité d'écosystèmes et de formations géologiques avec plusieurs panoramas d’exception. La vue décrochée du sommet du mont Lion sur les collines Kékéko, sur le mont Chaudron et sur les nombreux plans d’eau du coin en contrebas est spectaculaire. Flirtant topographiquement avec la ligne de partage des eaux, le site vous laisse complaisamment contempler à travers de large échancrures de feuillage l'amorce des bassins arctique et atlantique avec au Nord, le lac Dasserat et au Sud, le lac Opasatica. Corridor de circulation fluviale majeur pour les Algonquins, le secteur du mont Kanasuta revêt différentes significations spirituelles algonquines. Le mont Lion fut, selon certaines légendes indiennes, un haut lieu d'initiation chamanique.

  • electrocardiogram Facile à Très exigeant
  • clockplain 4 à 5 heures
  • mountain 8.2 Km (Mixte)
  • calendar Début mai à la fin novembre

Récit d'aventure

Filtrer

Fermer la carte

Tronçons

Le Chemin de Terre

  • electrocardiogram Facile
  • mountain 3.54 km (Linéaire)
  • elevation Dénivelé

Le Surplomb Rocheux

  • electrocardiogram Modéré
  • mountain 0.37 km (Linéaire)
  • elevation Dénivelé

L'Estival

  • electrocardiogram Exigeant
  • mountain 0.64 km (Linéaire)
  • elevation Dénivelé

L'Éboulis

  • electrocardiogram Exigeant
  • mountain 1.13 km (Linéaire)
  • elevation Dénivelé

La Montée du K2 Est

  • electrocardiogram Exigeant
  • mountain 0.68 km (Linéaire)
  • elevation Dénivelé

La Montée

  • electrocardiogram Très exigeant
  • mountain 0.29 km (Linéaire)
  • elevation Dénivelé

Le Détour de la Montée

  • electrocardiogram Exigeant
  • mountain 0.06 km (Linéaire)
  • elevation Dénivelé

Le Sommet

  • electrocardiogram Facile
  • mountain 0.47 km (Linéaire)
  • elevation Dénivelé

Le Détour au Sommet

  • electrocardiogram Exigeant
  • mountain 0.16 km (Linéaire)
  • elevation Dénivelé

Lac Castor

  • electrocardiogram Modéré
  • mountain 1.34 km (Linéaire)
  • elevation Dénivelé

Passage à l'Ouest

  • electrocardiogram Facile
  • mountain 0.26 km (Linéaire)
  • elevation Dénivelé

La Kanasutorama

  • electrocardiogram Exigeant
  • mountain 0.48 km (Linéaire)
  • elevation Dénivelé

La Vallée du Ruisseau Clinchamp

  • electrocardiogram Exigeant
  • mountain 1.52 km (Linéaire)
  • elevation Dénivelé

Le Val Canyon

  • electrocardiogram Modéré
  • mountain 1.49 km (Linéaire)
  • elevation Dénivelé

Points de service et d'intérêt

Filtrer

Catégorie Nom

  • Stationnement Stationnement Stationnement du Centre plein air Mont Kanasuta 48°10'31.4"N
    79°24'07.7"W
  • Circonflexe Circonflexe RécréOsisko 48°14'21.9"N
    79°00'57.0"O
  • Circonflexe Circonflexe Carrefour Jeunesse Emploi Abitibi-Ouest 48°48'12.312"N
    79°12'18.108"O
  • Circonflexe Circonflexe Forêt récréative, Val-d'Or 48°3'28.87978"N
    77°47'36.96644"O
  • Circonflexe Circonflexe Coop de L’Arrière-Pays 47°19'58.512"N
    79°26'15.108"O
  • Circonflexe Circonflexe Parc du Belvédère à Malartic 48°8'1.86"N
    78°7'25.068"O
  • Circonflexe Circonflexe Participarc, La Sarre 48°47'35.9052"N
    79°12'29.7126"O

Accessibilité

Droit d'accès

   Gratuit, sans accueil.

  Animaux de compagnie autorisés.

Indications pour atteindre le point de départ

De Rouyn-Noranda, prendre la route 117 Nord. Après une vingtaine de kilomètres, tourner à droite pour rester sur la 117 Nord (panneaux vers Kirkland Lake). Tourner à droite sur le chemin du Mont Kanasuta et continuer jusqu’à la montagne.

Stationnement (grand) :  Gratuit, ouvert à l'année.        
Position : 48°25'06,3"N | 77°46'33,6"O  
Adresse : 376, chemin Mont Kanasuta, Rouyn-Noranda

Visualiser le trajet à partir de votre localisation sur Google Map

Balisage

Rubans orange accrochés à quelques branches ou ceinturant à bonne hauteur un tronc en bord de piste et quelques pancartes.

Contact

376, chemin Mont Kanasuta | Rouyn-Noranda, Québec
T 819 279-2333
Courriel : info@kanasuta.com
Voir le site Internet

Spécifications

  • Certains passages (éboulis, barrage de castor) peuvent nécessiter l’utilisation d’un bâton de marche.
  • Parcours déconseillé les jours pluvieux rendant les roches glissantes, surtout lors de la traversée du sentier de l’Éboulis.
  • Quelques bonnes énivellations.

Milieu naturel

Histoire

Historiquement, le secteur du mont Kanasuta revêt différentes significations spirituelles pour les Algonquins de la région. Un jour d'été de l'an de grâce 1884, alors qu'un petit vent du nord-ouest rafraîchissait singulièrement cette journée qui s'annonçait pourtant comme caniculaire, le missionnaire oblat: Père Paradis, assis confortablement dans un canoë remontant le lac Opasatica, s'enquit auprès de Okoushin, son fidèle guide algonquin, du nom de 2 montagnes jumelles dont la découpe singulière tranchait étrangement sur l'horizon; "Kamasuta Kamatwesing, l'endroit où l'on entend un son", fut la réponse. "L'endroit où se balance Machi manitoo", prétendit un ojibwé de Mississagué. "Le lieu où les esprits dansent" s'insurgea un troisième. Bref il ressortit de ce passionnant débat toponymique que le lieu était sacré et que depuis de très nombreuses lunes on intronisait les futurs chamans au sommet de ce qui devait devenir dans la cartographie anglaise; "the swinging hills". Outre ces légendes indiennes, le père Paradis ramena de son expédition une délicieuse aquarelle des Monts Kanasuta et un répulsif au nom évocateur de "maringouinfuge" dont l'inquiétante composition: lard, goudron liquide et tout de même citronnelle, fut totalement rhédibitoire au niveau de la commercialisation. Deux siècles plus tôt, franchissant le portage de la ligne de partage des eaux au pied des monts Kanasuta, le Chevalier de Troyes avec son commando de 100 hommes fort décidés à bouter l'anglais hors de ses comptoirs de la baie de James, aurait certainement apprécié les effets dissuasifs du maringouifuge.

Vers la fin du XIX siècle, une exploitation des ressources naturelles digne de ce nom, s'installa dans les alentours des 2 monts. Ce furent d'abord les coupes forestières préfigurant "L’erreur boréale" de Richard Desjardins, puis s'ajouta l'activité minière. Elles s'exercent encore. Quant au massif lui même, il ne fut réellement mis à contribution qu'à partir des années 60, avec la création d'un centre de ski sur les pentes du K1.

Flore

Le secteur Kanasuta, territoire longtemps exploité pour ses ressources, est devenu le symbole de la lutte des écologistes locaux contre les coupes à blanc. C’est précisément cette petite montagne – le mont Kanasuta – qui a donné son titre au plus récent album du fervent Richard Desjardins. Certes, sur le plan forestier, l’endroit ne peut être jugé exceptionnel, hormis un petit peuplement de peupliers « à grandes dents », une essence très rare à cette latitude, en attente d’une désignation officielle d’« Écosystème forestier exceptionnel » (EFE).

Commentaires social0