Accès Plein Air

Menu

Pagaie-parcours de la Dumoine

Pagaie-parcours de la Dumoine

Témiscaming, Témiscamingue

Zec Dumoine

La mythique rivière Dumoine est un joyau naturel de l'Abitibi-Témiscamingue à l'extrémité d'un réseau pagayable unique aux multiples possibilités de parcours.

Avec ses canyons étroits, ses méandres, son excellente combinaison de lacs et de rivières au creux des collines, ses nombreux rapides pagayables de classe 1 à 3 parfaitement répartis, la clarté de son eau qui donne cette impression si évidente de pureté, quelques portages en chemin pour se dégourdir les jambes et varier les souvenirs et ses splendides campings sur aiguilles de pin, la Dumoine est la mecque des rivières au Canada. Pas surprenant qu’elle était l’une des favorites de Bill Masson longtemps considéré comme le plus grand canotier canadien. Cette rivière vous offre une fabuleuse descente dans une nature à l’état sauvage.

D’une largeur moyenne conservée en longueur et défilant à travers un relief accidenté, la Dumoine jouit d’une grande palette de paysages aux mille beautés composés de gigantesques pins blancs et rouges, de chutes vertigineuses, de cascades turbides, de lacs poissonneux, de sections marécageuses, de rives sablonneuses et rocheuses et de grandes falaises. Un univers isolé, intouché et enivrant bruissant d’une faune et d’une flore à découvrir.

  • electrocardiogram Exigeant
  • clockplain 5 à 7 jours
  • mountain 64 Km (Linéaire)
  • calendar De la fin mai à la fin septembre dans tous les niveaux d'eau

Filtrer

Fermer la carte

Points de service et d'intérêt

Filtrer

Catégorie Nom

  • Stationnement Stationnement Stationnement du pont du km 64 de la rivière Dumoine 46°39’42,8”N
    77°51’16,3”O
  • Point de mise à l'eau Point de mise à l'eau Mise à l'eau du kilomètre 64 de la rivière Dumoine en amont du pont 46°39’429”N
    77°51’14,6”O
  • Accueil et services Accueil et services Coop de l'Arrière-Pays 47°19'58.2"N
    79°26'14.9"O
  • Service de guidage Service de guidage Exode bâtisseur d'aventures 48°14'29,238"N
    79°1'12,577"O

Accessibilité

Droit d'accès : enregistrement auprès des zecs

Le canot-camping sur la rivière Dumoine touche 3 territoires différents.

1- Du Sherway vers le nord, le plan d'eau est situé sur le territoire public.

Sur ce territoire public, aucun frais ne s'applique.

Du Sherway jusqu'à la rivière des Outaouais, la rivière Dumoine sert de limite entre les ZECs Dumoine et Rapides-des-Joachims :

2- La rive Est de la rivière Dumoine est situé sur le territoire de la ZEC RAPIDES-DES-JOACHIMS 

Vous devez acquitter un droit de circulation quotidien (12 $/véhicule) si vous circulez en véhicule dans la zec Rapides-des-Joachims.
Pour valider les tarifs

Contact :
Courriel : zecrapidesdesjoachims@outlook.com
T : 1 343 943-7581
Site web  |  Facebook

3- La rive Ouest de la rivière Dumoine est situé sur le territoire de la ZEC DUMOINE entre le Lac Benoit et la rivière des Outaouais.

Vous devez donc acquitter des droits de circulation (13 $/véhicule) à la Zec Dumoine pour accéder au lac Benoit en véhicule, des droits d'accès au sentier de portage de la grande chute (5 $/personne) et des droits de campings si vous camper sur le versant Ouest de la rivière Dumoine (7 $ par nuit/personne).
Pour valider les tarifs
Tarif des droits de pêche

Contact :
Courriel : info@zecdumoine.ca
T : 1 613 586-1966
Site web  |   Facebook


  Service de navette


Vous êtes à la recherche d’un moyen de transport pour vous rendre avec vos canots et vos bagages au point de départ de ce parcours de rêve? 
La Coop de l’Arrière Pays vous offre un service de transport routier à partir du Témiscamingue d’une durée approximative de 3 heures sur des chemins forestiers jusqu'à la rivière Dumoine aux rapides à Jean Baptiste, au km 64, soit 3 km en amont du lac Benoît.


  Indications routières pour atteindre le point de départ

De Témiscaming, aller en direction sud-est sur le chemin Kipawa (4,9 km).
Continuer sur le chemin de la baie de Kipawa (3,3 km).
Tourner à droite sur le chemin de Maniwaki (7,5 km).
Continuer tout droit sur le c
hemin Commonwealth (89 km).
À l'intersection en T, continuer tout droit pour atteindre la rampe de
mise à l'eau en amont du rapide du pont (3,6 km).

Rampe de mise à l'eau 
Position : 77°51’14,6”O   46°39’429”N 

Stationnement
Position : 77°51’16,3”O   46°39’42,8”N 

Visualiser le trajet à partir de votre localisation sur Google Map


  Indications routières pour atteindre le point d'arrivée

Pour l'accès au point de sortie, les options sont nombreuses :

1- QUAI MUNICIPAL DE STONECLIFFE

Aucun frais de stationnement.
Camping et feux interdits, accès interdit de 23 h à 8 h.
• 3.2 km en canot depuis l'embouchure de la rivière Dumoine

Stationnement
Position :  77°53’30,5”O   46°12’55,7”N

Visualiser le trajet à partir de votre localisation sur Google Map

2- Parc provincial ontarien de Driftwood

Très bel endroit pour séjourner, camper, et se baigner. Des frais d'accès et de stationnement s'appliquent. Le parc ferme tôt en automne (septembre).
• 2.5 km de canot depuis l'embouchure de la rivière Dumoine sur la rivière des Outaouais.

Visualiser le trajet à partir de votre localisation sur Google Map

Contact : 
Siteweb

Téléphone : 1 613 586-2553

Visualiser le trajet à partir de votre localisation sur Google Map

3-  PINE VALLEY RESORT AND CAMPGROUND

Des frais d'acc.s et de stationnement s'appliquent.
• 2.5 km en canot depuis l'embouchure de la rivi.re Dumoine.

Contact :  

Adresse : 1262 Pine Valley Road, Stonecliffe, Ontario, K0J 2K0
Téléphone : 1 613 586-2621
Courriel :  info@pinevalleyresort.ca

Siteweb

Visualiser le trajet à partir de votre localisation sur Google Map

4-  QUAI PUBLIC À L'EST DE LA BAIE MACKAY

Accessible par un court chemin depuis la route 17.
• 7 km en canot depuis l'embouchure de la rivi.re Dumoine.

Visualier le trajet à partir de votre localisation sur Google Map

Spécifications

  Cartes topographiques

Des cartes topographiques à l’échelle de 1/50 000 pour tout le parcours du réservoir sont disponibles en format PDF sur cette fiche et nous vous recommandons de les utiliser lors de votre sortie. L’usage d’un GPS contenant le tracé du parcours est également fortement recommandé.

xx xx xx

   Niveau d'eau

Fiche signalétique de la station : 041902   Dumoine - à la sortie du lac Robinson.

  Rapides, seuils, chutes

Du rapide du pont : 

  • 35 rapides franchissables de niveau 1 à 3
  • Rapides et seuils cotés 4 à 6 infranchissables
  • 4 chutes

  Portages

Plusieurs sentiers de portage sont disponibles le long des rapides à difficulté accrue.

  Obstacles et dangers

Le lac Dumoine est tumultueux et même dangereux par grand vent. Il est recommandé de longer les rives. Le vent peut changer rapidement en force et en direction. Il peut créer des vagues courtes et pointues qui compliquent la tenue d’une direction pouvant déstabiliser les embarcations et provoquer un chavirement.

  Campements

La rivière Dumoine est parfaitement aménagée pour le canot-camping avec des sites de camping sauvage pouvant accueillir plusieurs groupes à la fois. Ses sites de camping sont nombreux et bien répartis ce qui offre une sympathique autonomie dans le choix d’itinéraire. Ils sont grands et de bonne qualité, la plupart du temps sur un tapis d’épines de pin. Plusieurs ont un site de feu bien aménagé et des toilettes sèches. Les sites de camping sont situés sur les rivages, des plages et des îles. 

Ils sont répartis tout au long du parcours. Il est primordial de laisser les lieux de campement dans un état impeccable en suivant les principes d'éthique Sans Trace.

  Présence humaine 

  • Circulation d’embarcations à moteur sur le lac Dumoine. 
  • Présence de chalets et de routes par endroits, regroupés surtout sur les plus grands lacs.
  • Populaire et fréquenté en été.

Milieu naturel

Histoire

La rivière Dumoine est riche en histoire, et compte de nombreux sites archéologiques.

Les régions que nous appelons Kipawa, réserve faunique La Vérendrye et parc Algonquin étaient et sont toujours les terrains de chasse traditionnels de la nation algonquine. Nomades de nature, les Algonquins chassaient et pêchaient sur leur territoire en petites bandes et faisaient la traite avec les autres tribus sur la rivière des Outaouais (route de commerce naturelle).

Dès 1613, la rivière Dumoine devient un important lieu de passage (route de rechange) pour les autochtones de la Baie Georgienne qui allaient vendre à Québec leurs fourrures. Par un réseau de lacs et de rivières, ils contournaient la rivière des Outaouais où le chef des Algonquins Tessouat avait instauré un grand campement sur l’île Morrison, en aval de Rapides-des-Joachims. Dans le but de contrôler le commerce, Tessouat exigeait un péage pour faire du portage sur son île (1610-1647). Certains voyageurs acceptaient de payer tandis que d’autres faisaient un détour par la rivière Dumoine et la rivière Kipawa pour se rendre à Montréal et à Québec. Les raids meurtriers menés par les Iroquois autour des années 1640 rendirent la navigation dangereuse vers Lachine et forcèrent les Algonquins à abandonner la vallée de l’Outaouais pour aller vivre dans les hautes terres laurentiennes durant plusieurs dizaines d’années.

En 1730, les Français ont construit un fort à l’embouchure de la rivière. Il avait pour but de faciliter le commerce avec les Nishnabis et de les protéger contre les raids incessants des Iroquois. Le Fort était construit sur un lieu de rencontre et d’échange utilisé depuis des temps reculés par les têtes de boule, les Hurons et d’autres nations du Nord.

Appartenant tout d’abord à la Compagnie de la Baie d’Hudson, il fut géré par les indépendants après la conquête anglaise puis passa aux mains de la Compagnie du nord-ouest en 1784. En 1811, il redevient propriété de la Compagnie de la Baie d’Hudson et il ne cessa ces activités qu’en 1860 à cause des compagnies forestières qui, en détruisant les habitats fauniques, firent presque disparaître les castors. Les Nishnabis partirent plus au Nord pour retrouver des territoires de chasse intacts.

Au lieu-dit Indiant Point (de son vrai nom Mos Sakik), au confluent du lac Dumoine et de la rivière de l’Orignal, une communauté Nishnabis vécut jusqu’en 1918. Une terrible épidémie de grippe décima presque totalement le village et seulement huit personnes, dont trois enfants, survécurent et partirent rejoindre une autre communauté à Kipawa.

Les industries forestières ont laissé des vestiges intéressants. On peut encore observer à certains endroits des vestiges de camps de bûcherons du siècle dernier, de bateaux alligators, de glissoires.

Géographie

La rivière Dumoine prend sa source au lac Machin, dans la réserve faunique La Vérendrye situé au sud de Val-d’Or.

Elle coule plein sud sur 144 kilomètres dans un territoire très sauvage à l’est du Témiscamigue jusqu’au lac Hoden sur la rivière des Outaouais, près de Rapides-des-Joachims (Québec) et de Rolphton (Ontario), environ à mi-chemin entre Ottawa et le Témiscaming. À toute fin pratique, on peut considérer que la rivière elle-même débute en aval du très grand lac Dumoine, dont la partie nord est faite de longues baies étroites qui donnent différentes options d'accès.

La Dumoine coule au coeur d’un milieu très sauvage composé de paysages typiquement laurentiens avec ses reliefs accidentés et une nature encore préservée. Elle est la seule grande rivière du sud du Québec à être restée sauvage, et libre de tout barrage.

Faune

La forêt de la Dumoine compte une faune abondante avec chevreuils, orignaux, visons, loups, loutres, castors, tortues, aigles et faucons nicheurs.

Flore

Le site de la rivière Dumoine jouit d’une très grande diversité de types forestiers associés tant aux forêts feuillues, mélangées, que résineuses. Les peuplements sur ce territoire se composent notamment de plusieurs pinèdes (pinèdes blanches, rouges, à chênes rouges), d’érablières sucrières, de chênaies rouges à pin blanc, etc.

Toponymie

Probablement nommée en l’honneur de Jean Lemoine, ancêtre de Sir James Le Moine, ou pour un de ses fils.

Parcours connexes

La région de l’Abitibi-Témiscamingue offre différentes options d’accès à la rivière Dumoine. Elle procure aux pagayeurs la possibilité de vivre une expérience unique et dépaysante sur quelques semaines grâce à un réseau de lacs et de rivières interconnectées qui traversent son territoire d’ouest en est avec la descente de la rivière Dumoine comme récompense ultime en fin de parcours.

Commentaires social0