Accès Plein Air

Menu

Parcours pagayable de la rivière des Outaouais

Parcours pagayable de la rivière des Outaouais

Rouyn-Noranda (McWatters), Rouyn-Noranda

Rivière Kinojévis / Rivière des Outaouais / Lac Simard / Lac Grassy / Lac des Quinze

  • electrocardiogram Modéré
  • clockplain 6 à 8 jours
  • mountain 125 Km (Linéaire)
  • calendar Début juin à la fin septembre

Récit d'aventure

Filtrer

Fermer la carte

Tronçons

PortageRapideEsturgeon

  • electrocardiogram Facile
  • mountain 0.87 km (Linéaire)
  • elevation Dénivelé

Rivière Kinojévis

  • electrocardiogram Facile
  • mountain 42,6 km (Linéaire)
  • elevation Dénivelé

Accès : Par la mise-à-l'eau près du pont de la route 117.

Intérêt : Milieu sauvage, relief discret, rives argileuses et rocheuses, présence de multiple camps de chasse sur les rives.

Rivière des Outaouais

  • electrocardiogram Modéré
  • mountain 32,6 km (Linéaire)
  • elevation Dénivelé

Accès : Par la rivière Kinojévis.

Intérêt : Milieu très sauvage et isolé, relief discret, rives argileuses et rocheuses.

Danger : Présence de nombreuses roches de surface dans les rapides de l’Esturgeon et important dénivelé rendant la descente impossible.

Lacs Simard et Grassy

  • electrocardiogram Modéré
  • mountain 10,2 km (Linéaire)
  • elevation Dénivelé

Accès : Par la rivière des Outaouais.

Intérêt : Relief valonné, grands lacs, pont du grassy Narrow, plage.

Danger : Tumultueux par grand vent.

Lac des Quinze

  • electrocardiogram Modéré
  • mountain 39,6 km (Linéaire)
  • elevation Dénivelé

Accès : Par le lac Grassy.

Intérêt : Multitude de plages, milieu sauvage, relief valonné, eau claire, chalets et résidence sur la rive gauche, du lac des Quinze jusqu’au village de Moffet, chalets et résidences sur la rive gauche près d’Angliers.

Danger : Tumultueux par grand vent, circulation d’embarcations à moteur, grand barrage à Angliers.

Services

Filtrer

Catégorie Nom

Accessibilité

Indication pour atteindre le point de départ

De Rouyn-Noranda, prendre la route 117 Sud. Après le pont, tourner à droite sur le chemin des Draveurs. Tourner à droite sur le chemin du Vieux-Pont Est jusqu'à la rampe de mise à l'eau en gravier.

Stationnement extérieur gratuit et rampe de mise à l'eau.
Position : 78°51'44,007"O 48°12'28,074"N

Pour atteindre le point d'arrivée

À Angliers, sur la route 391, prendre la rue du T.E. Draper jusqu'à la rampe de mise à l'eau.

Stationnement extérieur et rampe de mise à l'eau.
Position : 79°13'59,709"O 47°33'4,507"N

Spécifications

Cartes topographiques

Des cartes topographiques à l'échelle de 1/50 000 existent pour tout le parcours de la rivière et nous vous recommandons de les utiliser conjointement avec cette carte-guide.

32 D/2 Rivière Kinoj évis, lac Vallet, lac Kinojévis
31 M/15 Rivière Kinojévis, rivière des Outaouais
31 M/10 Rivière des Outaouais, lac Simard, lac Grassy , lac des Quinze
31 M/11 Lac des Quinze

Pente totale : 1 mètre

Danger, rapide et portage

Présence de nombreuses roches de surface dans les rapides de l'Esturgeon et important dénivelé rendant la descente impossible. Sentier de portage bien aménagé. Les lacs Simard, Grassy et des Quinze sont très tumultueux et même dangereux par grand vent. Il est recommandé de longer les rives.

Campement

Les sites de campement sont insuffisants en début de parcours entre la Grande Île et l'embouchure de la rivière des Outaouais et très suffisants et magnifiques par la suite.

Histoire

L'histoire de la rivière des Outaouais et du lac des Quinze s'inscrit au coeur de la nation des Algonquins. Ce réseau fleuvial a toujours été inclus au centre de leurs terres. Ces plans d'eau furent pendant longtemps le chemin privilégié par les Amérindiens et par les premiers explorateurs pour atteindre le nord. Ils furent également empruntés par les colonisatuers pour leur permettre d'accéder aux terres à bûcher puis à labourer. Ils ont  ensuite servi à la drave dès la création du Témiscamingue à la fin du 19e siècle.

Géographie

Bassin hydrographique du Saint-Laurent

La partie supérieure de la rivière des Outaouais coule en direction sud, prend sa forme au lac des Outaouais et se termine au nord du lac Témiscamingue.

Faune

Le parcours est connu pour sa faune très diversifiée qui comprend, entre autres, canard noir, martin pêcheur, grand héron, grand pic, porc-épic, écureuil roux, castor, rat musqué, lièvre, belette, martre, vison, mouffette rayée, loutre, orignal, ours noir, cerf de Virginie, loup gris, coyote, renard roux, lynx.

Flore

Les plans d'eau se situent dans les domaines des sapinières à bouleau blanc et à bouleaux jaunes qui comprennent, entre autres, du cèdre, de l'épinette blanche et noire, du sapin baumier, du pin blanc, du pin rouge, du tremble, du bouleau jaune, de l'érable et de la pruche.

Toponymie

Le nom actuel de la rivière vient d'une tribu originaire de l'île Manitoulin (située dans le lac Huron) qui s'en servait pour venir faire la traite des fourrures avec les premiers explorateurs français. Son nom algonquin, Kitchesippi, signifie Grande rivière.

Commentaires social0